L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

L’armure Iron Patriot II (Les autres armures créées par Tony Stark dans le MCU 8/8)

L'armure badass de la bataille finale d'Avengers: Endgame !

Nous y sommes : le dernier numéro ! Voici un dernier numéro bonus malgré que Les Armures d’Iron Man dans le MCU, notre première série UDC Original, ait pris fin dimanche dernier. Nous ne pouvions pas nous quitter sans évoquer la dernière armure de War Machine vue à l’écran !


L’histoire de l’Iron Patriot II


Tony Stark a toujours conçu les armures de son meilleur ami, James Rhodes, surtout depuis la deuxième version de l’armure War Machine. Durant les cinq ans qui suivirent la Décimation causée par Thanos, Tony Stark créa au moins trois autres armures de War Machine, dont la Mark V qui ne sera jamais vue à l’écran.

Découvrez notre plus récente série Into the Writer-Verse !

=> Lire INTO THE WRITER-VERSE OF JEFF LEMIRE <=

Lorsqu’on retrouve James Rhodes après ce saut de cinq ans, il porte la War Machine Mark VI, qu’il utilise lors de la quête des Pierres d’infinité à travers le temps. Au retour des Avengers dans le présent et après que Hulk ait ramené la moitié de la population disparue en claquant des doigts avec le Nano-Gant de l’infini, Thanos bombarde la base des Avengers et James Rhodes se retrouve coincé dans les gravats. Il arrive à en sortir indemne mais son armure devient totalement inutilisable. Il convoque alors une autre armure, la War Machine Mark VII, aussi connue sous le surnom d’Iron Patriot Mark II par son coloris. Il utilisera cette nouvelle armure sur le champ de bataille face aux troupes de Thanos.

L’armure reste à ce jour la dernière armure de War Machine conçue par Tony Stark, et apparaissait comme endommagée à la fin de la bataille, lorsqu’il accourt auprès d’un Tony Stark mourant après avoir claqué des doigts avec les Pierres d’infinité.


Les spécificités de la War Machine Mark VII


La War Machine Mark VII est la plus avancée des armures de War Machine. Elle est alimentée par un réacteur arc de dernière génération, le même que sur l’Iron Man Mark LXXXV, à l’exception qu’elle ne contient pas de nanotechnologie. Elle est aussi la plus résistante et puissante armure de War Machine, bénéficiant des nombreuses technologies des précédents modèles.

L’Iron Patriot II est aussi lourdement armée. Elle équipée non pas de un mais de deux canons à charges magnétiques, des canons dont les modèles depuis la Mark IV bénéficiaient déjà, capables de lancer des charges magnétiques avec trois types de détonation (en vol, à l’impact ou à retardement) et dotés d’un système d’auto-blocage des cibles. L’armure est aussi équipée de vastes lanceurs de micro-missiles sur les épaules, de micro-canons plus volumineux qu’à l’habitude, d’autres micro-missiles et des mini-mitraillettes, tous placés autour de chaque poignet.


Le design de la War Machine Mark VII


La War Machine Mark VII a un design considérablement plus volumineux que les précédents modèles. Les armes prenant beaucoup de place, l’armure bénéficie aussi de jambes plus solides, tandis que les épaules et bras de l’armures sont beaucoup plus volumineux qu’à l’habitude. L’armure est construite dans l’alliage habituel d’or et de titane.

L’armure se distingue aussi par son coloris, faisant un rappel de celui arboré par la War Machine Mark II lorsqu’elle fut repeinte en Iron Patriot. C’est d’ailleurs dans ce cadre que la War Machine Mark VII est aussi considérée comme l’Iron Patriot Mark II. Elle arbore ainsi un coloris faisant écho au drapeau américain, majoritairement bleue avec du rouge sur la clavicules, les phalanges, les ischio-jambiers et les mollets, et des motifs rayés alternant le rouge avec l’argenté au niveau de l’abdomen et des biceps. Le masque, ayant un look plus sévère qu’à l’accoutumée, est coloré en argenté.


Dites-nous dans les commentaires quelle armure de War Machine avez-vous préféré ! Comment pensez-vous que Rhodey obtiendra une armure pour Armor Wars ? Dites-le nous, ça nous intéresse !


Vous avez raté le dernier numéro hors-série ? Retrouvez-le ici :

Retrouvez la série principale : Les Armures d’Iron Man dans le MCU

Retrouvez nos contenus UDC Original également sur notre sitedont nos 5 chroniques : Agent Double, sur les acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (en mars : Shawn Ashmore)Power Girls, sur les personnages féminins des comics (en mars : Zatanna) ; The Dark Side, sur les vilains des comics (en mars : Larfleeze) ; Comics Out, sur les personnages de comics de la communauté LGBTQ+ (en mars : Valkyrie) ; et le TOP 5, qui aborde deux fois par mois des sujets sous forme de top 5 (en mars : les meilleures séries Marvel avant Disney+ et les meilleurs corps de Lanternes).

Nos contenus UDC Original incluent aussi nos One-Shots, des sujets abordés en un seul numéro, parmi lesquels des One-Shots thématiques hebdomadaires (dont l’un des derniers en date parlait du film animé League of Super-Pets) ou d’autres One-Shots récapitulatifs de sorties publiés de manière ponctuelle (comme les prochaines sorties du Marvel Cinematic Universe après Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Moon Knight)

Publicités

On souhaite un bon anniversaire à Urban Indies, le label de comics indépendants d'Urban Comics, qui fête ses 10 ans !

A cette occasion, c'est eux qui vous régalent en vous proposant une sélection de 10 comics, tous vendus au prix imbattable de 10 € pièce. En effet, ce sont bel et bien 10 comics indépendants à découvrir dès aujourd'hui si ce n'est pas encore fait ! Foncez !